Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : François Giovangigli. Art contemporain.
  • : Blog sur le travail de François Giovangigli, installations, peintures, monuments provisoires. Présentation de tout son travail et de ses dernières recherches sur les an-atomiques et les an-organiques.
  • Contact

Recherche

Archives

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 13:06

 

    Depuis quelques temps, Haïti est sur le devant de la scène, pour son plus grand malheur.

Premier pays des Antilles à prendre son indépendance, son histoire est parsemée de drames, souvent issus d'un post-colonialisme inavoué.

Après avoir dîné récemment avec Hervé Télémaque, sa fille, et d'autres artistes antillais, et leur avoir raconté ce qui suit, je me suis décidé à dévoiler la vérité sur l'auteur des sculptures monumentales haïtiennes exposées à Paris et l'escroquerie qui en a découlé.

Voici le récit d'un scandale, que peu de gens connaissent, concernant une grande exposition d'art haïtien à Paris.

(voir l'album photo "Haïti" ci-joint sur le blog)

 

 

00-grand-maitre

 

"Haïti, art naïf, art vaudou"

 

 

C' est le titre d'une exposition qui s'est déroulée, en 1988, dans les Galeries Nationales du Grand Palais, à Paris.

A l'époque, j'ai 28 ans, jeune diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Je loue, depuis deux ans, un atelier dans une vieille usine du 20éme arrondissement, au 29 rue des Orteaux. Un bâtiment construit entre deux guerres, en bois, briques et verrières. Un de mes voisin s'appelle Jean-Paul Chambas, artiste-peintre connu, et décorateur de théâtre, entre autre pour Jean-Pierre Vincent et L'opéra Bastille.

Après la mort d'un proche, je travaille sur l'image de l'homme face à la mort, et malaxe de grands gisants en papier mâché. Je travaille avec une société de colles vinyliques, nommée Yon et Goulu, avec qui je mets au point une colle précise: la Polyplast 41 R.

Un matin, l'assistant de Jean-Paul vient à l'atelier avec un ami. Celui-ci est chargé de mettre en scène une exposition d'art haïtien au Grand Palais, organisée par Jean-Marie Drot, alors directeur de la Villa Médicis à Rome. Ce qui aura une très grande importance pour la suite.

L'objet de leur visite est un problème technique précis. Ils veulent exposer des sculptures haïtiennes monumentales à l'entrée et dans l'expostition. Ils commandent à des artistes haïtiens des sculptures en papier mâché de 3 à 4 mètres de haut. Cependant, aucune ne résiste au transport ou à l'installation, se cassant en plusieurs morceaux à chaque fois. Après plusieurs tentatives infructueuses,  la technique traditionnelle ne permet pas de dépasser la taille de 1,80 m sans se casser. Ils me demandent donc si je suis capable de résoudre le problème.

Après réflexion j'accepte le défi.

 

F


Suite au prochain épisode.

 

.


Partager cet article

Repost 0
Published by Giovangigli
commenter cet article

commentaires

Naïf Universo Ale Bersee 26/08/2010 03:08


Génial votre blog!!
Je suive depuis longtemps le Naîf haitien!
Je voudrais rejoindre des images de toutes les tableaux naîfs perdus après le malheur,j'ai voulu me contacter avec des peintres naìfs haitians ,et je continue à les chercher ,pour donner un tribute
au Naìf haitian que à mon avis est superbe!!!!
amicalement de l'Argentine
Ale Bersee
peintre naïve...